Nos blessures d’enfance.

Avez vous remarqué comme nos enfants nous font bosser sur nous?
À quel point ils viennent de façon non intentionnelle appuyer sur nos blessures.
Deux choix se présentent alors à nous. Résister et s’opposer, hurler notre douleur et notre Fureur, ou remercier. Prendre le temps de ressentir en nous, voir cela comme un cadeau, cette mise à nu d’une blessure. Si elle remonte, c’est qu’il est temps pour elle d’être traitée. Désinfecter cette plaie et la panser une bonne fois pour toute. Nos enfants ne nous font rien, ils ne sont ni manipulateurs ni contre nous, bien malgré eux ils réveillent des douleurs cachées.
Notre responsabilité est de nous en occuper pour avancer.
Belle journée, tout en douceur et réparation.
Stéphanie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *