L’étiomédecine.

Dans notre vie, nous sommes souvent confrontés à des situations difficiles ou nous nous sentons étouffés, emprisonnés, victimes des autres ou de la vie en général. Ces moments peuvent être ponctuels mais bien souvent on s’aperçoit que nous vivons toujours les mêmes situations.

On peut avoir l’impression de se faire utiliser, on n’ose pas dire non, on retombe toujours dans les mêmes pièges, on n’ose pas prendre de décision, s’imposer, s’engager, on attire les mêmes genres de personnes, on enchaîne les déceptions amoureuses, on développe des addictions … Nous reproduisons les mêmes schémas et malgré la tension physique, émotionnelle et mentale de plus en plus forte nous sommes incapables d’en sortir et subissons notre environnement.

En fait nous avons peur. Et c’est cette peur qui nous empêche de vivre pleinement ces expériences, qui, si elles sont acceptées, vont nous permettre d’en tirer profit et d’évoluer.

C’est ce que propose l’Etiomédecine, un outil qui va nettoyer les lunettes à travers lesquelles nous voyons la vie. Et à travers ce regard neuf, plus juste, nous allons être capable de nous y adapter.

Alors qu’est-ce que l’Etiomédecine.

C’est un système de soin mise en place par le Docteur Jean-Louis BRINETTE, qu’il définit lui-même comme « une méthode rationnelle de codification des pathologies psychosomatiques. Elle est un outil théorique et thérapeutique pour rechercher l’origine des pathologies. La recherche et  le  traitement  sont énergétiques (l’énergie étant définie comme une information en mouvement). »

L’information dont on parle peut être de tout ordre : un traumatisme physique ou émotionnel, une mémoire de souffrance vécue ou transmise, un conditionnement sociale ou éducatif …  Quand elle n’est pas comprise, non acceptée ou inaccessible (inconsciente) cela créer un obstacle à son mouvement. Elle va alors s’engrammer dans le corps, engendrer de la souffrance et déformer notre vision des choses.

C’est ce que l’on appelle « maladie », une mauvaise gestion de cette information qui va s’exprimer sur les plans physique, émotionnel ou mental, tel que des douleurs, des troubles fonctionnels ou métaboliques, du mal-être, des angoisses, de la fatigue, du stress, ou encore des schémas de fonctionnement récurrents et des difficultés ou des refus d’adaptation aux expériences de vie.

Le principe du soin d’étiomédecine est d’accompagner le patient à lâcher sa souffrance par rapport à cette information et non pas de travailler sur la cause de la souffrance, de l’analyser intellectuellement ou mentalement comme dans beaucoup d’autres thérapies, car ce que l’on sait n’est pas forcément compris (RESSENTI). L’information n’est que la porte d’entrée pour la contacter.

Et c’est justement ici que se trouve le mouvement curateur : la capacité du patient à accepter de laisser remonter ses souffrances, sans les nier ni les combattre, pour les lâcher.

C’est le rôle du thérapeute. Identifier cette information et accompagner le patient par sa présence et son empathie lors du passage de l’état subtil (inconsciente) à l’état physique (consciente) c’est-à-dire ressentie pour lui permettre d’accéder à cette souffrance et la partager avec lui.

C’est dans ce partage de ressenti que le patient va se sentir compris et entendu. Il va pouvoir sortir de son isolement, ouvrir son affectif et se libérer des entraves qui le bloque dans sa liberté d’Etre, acquérir une certaine neutralité par rapports aux événements que la vie lui présente et être capable de se réadapter à son environnement.

 

Matthieu Laridon.

Ostéopathe D.O.

http://www.mlaridon-osteopathe.fr/

Un commentaire

  1. Un grand merci pour ce partage et pour tous les défis et articles du calendriers de l’avent! En mettant tes mots sur tes difficultés et victoires aussi, je me retrouve tellement et je vois beaucoup de commentaures d’autres mamans qui se retrouvent et ca fait chaaauud à mon coeur! Alors pour ca vraiment MERCI et BRAVO!!!

    Cet article me fait beaucoup pensé à la demarche de l’accompagnement en communication non violente! l’accompagnant ecoute avec empathie les parts blessées et cette écoute permet un soulagement très intense!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *