La necessité du tri.

Avoir trop de jouets les empêche de ranger car c’est décourageant et compliqué. Difficulté pour y voir clair aussi. L’ordre extérieur aide à l’ordre intérieur.
C’est rigolo, au départ on avait prévenu qu’on voulait peu de jeux et de qualité et au final on s’est laissé dépasser. Reprise des choses en main aujourd’hui! 
Dernière étape de mon tri minimaliste.
C’est aussi l’occasion d’apprendre à donner aux autres pour une seconde vie. De choisir l’essentiel pour elles et de retrouver des jeux oubliés sous les montagnes de choses inutiles.
Toujours avancer vers l’essentiel.
Posséder moins pour être plus.

Stéphanie Saincy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *