Faire leurs expériences.

Avec l’éducation bienveillante, on propose des choix, des compétences.
On cherche à générer chez eux une réflexion.
On n’impose pas comment être. Nous leur laissons faire leurs expériences.
On offre des outils pour qu’ils grandissent avec des valeurs. Mais nous ne pouvons pas faire à leur place.
C’est un travail sur le long terme. Semer des graines et attendre qu’elles germent, cela demande de la patience et d’avoir confiance en eux.
Il y a des moments où les choses sont fluides et d’autres plus chaotiques. Tout est par phase avec les enfants. La roue tourne.
Garder le cap et insuffler de la force, voilà tout ce que nous pouvons faire, en plus de montrer l’exemple.
Patience et confiance… Ils sont en route et nous aussi

Stéphanie Saincy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *