Est-ce que ma vie est mieux que la vôtre?

0
436

Je ne crois pas, j’ai finalement une vie plutôt classique. Des rêves plein la tête certes et des beaucoup d’embûches de parcours. Comme tout le monde.. même si parfois j’ai pourtant l’impression d’en avoir eu une sacrée dose.
Je ne vis pas dans un château, ni sur une île, je vide et je remplis le lave vaisselle tous les jours et mon lave linge est en panne. :/
Dans les moments sombres, mon cerveau retient ce qu’il veut et j’ai souvent le sentiment que peu de choses m’ont été épargnées. Des cicatrices sur le corps et dans mon cœur, une pathologie depuis 15 ans qui me malmène depuis 2 ans, et chaque matin je me lève en me demandant quand j’aurai dû répit.

Mais ma plus grande peur, c’est de mourir sans avoir vécu. Alors, je vous parle d’audace et d’optimisme. Parce que ce sont les choses les plus belles que j’ai découvert en chemin, parce que si mes journées ne sont pas parfaites, mes filles râlent, je râle, on pluere, on crie, on rit, il nous manque des choses et j’ai décidé d’oser. Folle, naïve? Peut être . Optimiste ? Je ne l’étais pas et parfois c’est encore dur! Mais j’ai décidé de voir le verre à moitié plein, de voir les jolies choses dans tout ça, parce que oui c’est un décision à prendre. D’essayer du mieux possible même si certains jours je suis aussi découragée quand je retombe.

La peur de ne pas vivre assez, assez longtemps, assez fort me tenaille, alors je décide de mettre mes belles lunettes roses, de retrousser mes manches et d’oser vivre parce que c’est ma revanche, parce que c’est ce que je veux transmettre à mes filles aussi, cette joie, cette confiance, cet espoir, cette audace. Celle de vivre sa vie pleinement, en osant être soi. En chemin pour elles, c’est moi que j’ai découvert. Je continue à tâtonner et à apprendre, à me cacher encore parfois, les réflexes ont la vie dure. C’est aussi épuisant par moment et la pause s’impose et étape par étape les noeuds se démêlent.

J’adore la vie, je veux la chanter, la danser et rire.

Alors ce soir, si le cœur vous en dit, je vous parlerai de ce que j’ai compris, appris et découvert et de ce qui est possible, quelque soit votre point de départ. Je suis ostéo, depuis 13 ans je m’occupe du corps et depuis 8 ans de la tête, du cœur et de l’esprit, parce que tout est lié. Cette mécanique si bien huilée peu coincer et nous bloquer. Il y a tellement d’interactions que cela me fascine, l’un de va pas sans l’autre, nous sommes un tout et c’est pour ça que j’adore le coaching et l’ostéo qui se complètent si bien. En apprenant pour moi, j’ai appris pour vous, pour mes patients et pour une prise en charge en globale, et parce que je me sens tellement mieux aujourd’hui qu’il y a 10 ans, il y a une telle foules d’infos positives emmagasinées dans mon cerveau, tellement d’essais, de chutes de nouvelles prises de conscience que j’ai envie et besoin de les partager.

Certains diront que c’est une utopie et je continuerai à croire qu’on décide de sa vie et de son bonheur et du chemin que l’on souhaite emprunter. Car si nous ne choisissons pas ce qui arrive, nous pouvons décider de nos réactions et de ce que nous en ferons. Pas toujours facile certes! Mais tellement vivant, indispensable et vibrant, même dans le chaos actuel, il est possible de trouver de la joie en soi et de la faire vivre, même (surtout) dans les petites choses. C’est ce que j’essaie de faire, modestement à ma petite échelle, j’écris pour vous et finalement tout autant pour moi. Je grandis en vivant et en vous écrivant. Apprendre et transmettre, toujours.

Peut être à ce soir,
Avec optimisme et une pointe de pudeur.
Stéphanie

Vous trouverez toutes les infos pour la conférence à 20h30 en adhérant au groupe privé facebook: https://www.facebook.com/groups/3191278457597258

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here