Hypnose et enfant.

2
30

Aider un petit qui traverse une difficulté (terreurs nocturnes, manque de confiance en soi, peurs diverses et variées, …) ou une problématique très précise (énurésie par exemple) ça n’est pas si complexe que cela en hypnose.

Et pas besoin de taper à toutes les portes pour lui venir en aide.

Je préconise souvent une solution à la portée des parents avant de rencontrer l’enfant … Il fallait juste y penser et souvent cela suffit !

C’est pendant son sommeil et plus précisément dans l’heure qui suit son endormissement que le petit enfant (jusqu’à 6, 7 ans … cependant les frontières ne sont pas étanches … cela peut fonctionner à 8, 9 ou 10 ans).

Il s’agit de la communication objective si possible réalisée par la Maman en la présence de l’enfant, dans sa chambre.

 

Comment procéder ?

  • Une heure après l’endormissement (et non le coucher). Et rassurez vous, on n’est pas à 10 minutes près !

 

  • Asseyez vous à côté de lui et parlez lui d’une voix douce, feutrée. Ni trop bas pour qu’il puisse vous entendre, ni trop fort pour ne pas le réveiller.

 

« Prénom de l’enfant », je veux te parler et tu pourras m’entendre. Tu peux rester endormi et entendre ma voix

 

  • Et continuez à chuchoter des suggestions positives qui lui permettront de gagner en confiance si c’est l’objet de sa fragilité.

Evitez dans la mesure du possible les formules négatives (« tu n’as plus peur du noir » par exemple)

 

« Tu es une petite fille / un petit garçon merveilleuse / merveilleux

Je (nous) t’aime (t’aimons) de tout notre cœur

Tu es aimé et respecté

Continue de dormir

Tu continues à te sentir de plus en plus sûr de toi, chaque jour

Tu es un ami merveilleux

Tu te fais facilement des amis parce que les gens t’aiment naturellement

Tu es heureux et en bonne santé

Tu es très intelligent

Reste endormi

Tu t’aimes et tu es gentil et bon envers toi même et envers les autres

Tu es merveilleux

C’est facile pour les gens de t’aimer

Tu apprends très facilement à l’école et tu aimes apprendre

Tu apprécies l’école un peu plus chaque jour

Tu te sens très confiant dans tes capacités

Tu te sens en confiance pour t’exprimer en classe librement

Tu t’aimes et tu te respectes et ainsi tu prends bien soin de toi

Je (nous) t’aime (t’aimons) tous les jours un peu plus

Tu es merveilleux

Tu es merveilleux et adorable

C’est facile pour toi d’apprendre et de retenir les bonnes choses

Tu es heureux et en bonne santé

Tu fais de beaux rêves, des rêves agréables chaque nuit »

 

Adaptez les à votre enfant, à ce qu’il traverse, à ce qu’il ressent. Laissez parler votre cœur de parent bienveillant et attentif.

 

Ces suggestions peuvent être données chaque soir dans une première étape puis un soir sur deux, puis une fois par semaine, puis lorsque le besoin se fait à nouveau sentir.

 

Et rappelez vous il existe 3 clés en or :

  • l’intention que vous formulez
  • l’attention que vous portez à ce que vous faites
  • la visualisation du changement de situation

 

A vous de jouer et n’hésitez pas à me faire part de vos résultats.

 

Valérie Charlo

MMPT  Hypnose et thérapies brèves, Chambourcy – sur RDV au 06 65 95 90 14

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here