Les étapes du changement.

0
27

« Sur le chemin vers l’enfant, nous ne pouvons faire l’économie du chemin vers nous. Thomas d’Ansenbourg.

L’introspection et les remises en question, se font en plusieurs étapes.

La première, c’est celle de l’inconscient incompétent. Nous ne savons pas que nous ne savons pas faire. Les expériences de la vie, les rencontres viennent mettre en lumière et font remonter à la conscience, à qui veut bien entendre, nos blessures, nos blocages, des opportunités d’avancer. Cette prise de conscience, douloureuse et/ou libératrice, amène à l’étape suivante. Nous devenons conscients incompétents. Nous savons que nous ne savons pas faire. Dur dur au départ, à nous de décider de mettre la main à la pâte. Ce n’est pas tout de savoir, mettre en oeuvre ensuite n’est pas inné. Réapprendre des mécanismes, digérer et panser nos plaies, réinvestir un nouveau mode de fonctionnement, c’est cela l’acquisition des compétences. Comme l’enfant qui ne savait pas qu’il pouvait marcher et qui se dresse enfin sur ses jambes, nous allons tâtonner, tester, tomber et nous relever pour recommencer. La station précédente était acquise, nous voilà donc en train de nous lever pour marcher. Et avant de lâcher cette table basse, et partir marcher sans hésiter, sans réflechir, nous allons passer par la 3 ème étape. Nous devenons alors des conscients compétents. Nous savons marcher, nous nous concentrons pour le faire. Nous réfléchissons à nos actes et nos pensées. Nous savons faire mais cela n’est pas encore automatique. Les pieds avancent, l’un devant l’autre, nous marchons. Et un jour, la 4 eme étape est là, nous marchons sans y penser. Nous devenons alors des inconscients compétents. Nous n’intellectualisons plus, le corps a fait du chemin, la tête est libérée, nous sommes libres.

Beau programme non? Personnellement, il me fait rêver! Arrivez vous à savoir où vous vous situez aujourd’hui? Pour ma part, je me penche sur la question depuis un bout de temps maintenant, très activement depuis 2 ans, depuis les complications après l’accouchement de Melle 2 ans qui ont été un électrochoc. J’en suis entre l’étape 2 et l’étape 3 sur la plus part des sujets que j’ai mis en lumière. Il en reste surement dans l’étape 1, et pour le moment je n’y ai pas accès. Ils arriveront quand ce sera le moment pour moi de m’en occuper, j’en suis sûre. Je pense aussi avoir quelques sujets en étape 4, ouf lol!

J’ai tapé il y a 2 ans un grand coup dans la fourmilière et je suis tombée dans une phase d’inconfort. Puisque comme le dit Ajahn Chah « Toute véritable transformation sera précédée d’un grand moment d’inconfort. C’est le signe que vous êtes sur le bon chemin. » Je me suis accrochée à ça dans les moments les plus douloureux. L’apprentissage ne se faisant pas toujours sans heurts, comme l’enfant qui tombe, des bleus peuvent apparaître. Prenons exemple sur eux, ils se relèvent, à chaque fois!! Pourquoi alors qu’enfant nous étions si heureux explorer, aujourd’hui, adultes, nous sommes pétrifiés par le changement? La vie, c’est le mouvement et l’évolution. Rien n’est figé, rien ne devrait l’être. Nous perdons sinon notre capacité d’adaptation à ce monde en perpétuel changement. L’éducation en est la preuve. Depuis quelques années, je vois des pages fleurir partout sur l’éducation positive, bienveillante, consciente, et je m’en réjouis! Il n’y a pas de phrase plus dangereuse que « on a toujours fait comme ça ». Et alors??! Heureusement que certains ont vu plus loin que ça et que l’homme s’est dépassé, les avions ne voleraient pas sinon.

Vous avez peur? Peur de quoi? D’échouer? De la douleur?  Martin Luther King disait « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends. » Vous avez la force en vous, les défis qui arrivent aujourd’hui sont là pour vous aider à grandir et non pour vous écraser. Gardez confiance.

Pour changer, nous avons besoin de la conscience et ensuite du courage et de l’engagement envers nous-même pour décider d’agir pour nous. Les réflexes acquis peuvent être modifiés, c’est le propre de l’évolution. Voulez vous rester sur place, ou avancer vers vous et vers votre plein potentiel? Vers votre liberté et votre essence profonde? Ouvrez les yeux et faites le premier pas vers vous. C’est le premier pas le plus dur.

Ayez confiance, vous êtes en chemin, et vous n’êtes pas seuls. Faites le pour vous, ou pour vos enfants si la motivation vous semble plus grande comme ça. Quoi qu’il en soit, en route, ce sera vous que vous trouverez. Faites vous ce cadeau.

« Toute âme qui s’élève élève le monde. » Gandhi

Belle journée.

 

La suite, ou le début demain! 😉

Stéphanie Saincy.

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here