Nos corps et nos émotions suivent les saisons.

0
811

Nos corps suivent le rythme des saisons. Je le sais et pourtant j’oublie dans cette vie au rythme souvent beaucoup trop linéaire, où l’on attend de nous la même chose, (souvent trop même!) quelque soit le temps dehors et aussi où l’on s’en demande trop.

Et pourtant… Pourtant nos corps sont alignés aussi sur les saisons (comme dirait mufasa c’est le cycle de la vie LOL) et du coup tout change avec elles, notre humeur, nos besoins, notre motivation, même nos émotions.

Alors, si souvent il est compliqué au boulot d’adapter nos rythmes, il est essentiel en dehors de prendre en compte ces informations pour adapter nos vies! Pour remettre les choses en perspective et pour savoir quand se lancer dans des projets ou quand faire une pause, afin de ne pas se décourager par exemple.

Alors que nous disent les saisons?

L’automne.

Il s’agit de la période du bilan de l’année. Moment idéal pour faire du tri. Pour se délester de ce qui nous encombre, pour lâcher prise aussi comme les feuilles qui tombent. Saison de récolte du travail des beaux jours, elle voit notre énergie décliner pour rentrer dans le processus d’intériorisation. Il est grand temps de semer ses intentions pour la nouvelle année qui se prépare.
Cette saison est celle de la tristesse, en lien avec ce dont on se détache et la perte.

L’hiver.

Je suis sûre que vous sentez ce besoin de calme et de repos aux jours plus courts et plus froids. Cette fatigue aussi. L’hiver représente le moment de ressourcement. La vie se met en stand by. C’est le temps de l’introspection. Une petite mort pour renaître. En cette saison, il est grand temps de ralentir et de s’occuper de soi. Un bon bain, des soirées tranquilles, et se coucher tôt (si les enfants le permettent !) Et en même temps tout ça est aussi vraiment valable pour eux!
L’hiver correspond a l’émotion de la peur et aux reins ce qui va aussi avec notre manque d’énergie.
Il est grand temps de reprendre des forces en se « cocoonant ».

Le printemps.

C’est la montée de la sève. Les hormones en ébullition, c’est la saison du renouveau et de la renaissance. Après le temps de repos et de calme de l’hiver, voici venu le temps des décisions et des mises en action. Saison du changement et du dynamisme par excellence, elle nous permet de déployer nos ailes, c’est le moment où tout est possible. Nous avons besoin de faire peau neuve et notre dynamisme retrouvé nous le permet.
L’émotion principale de cette saison est la colère. Dans ces grands changements, nous prenons des décisions autant que notre place. La colère sert à ça, même si la tempérance et l’optimisme de cette période permettent d’aider à nous canaliser et à ce que cette colère soit constructrice et non destructrice car violente.

L’été.

Saison du rayonnement et de l’expansion. Les sens en éveil, nous expérimentons. Grande phase d’évolution et d’épanouissement avec une vitalité intense.
L’émotion principale est la joie. Nous sommes heureux d’être là, d’exister, de partager, d’agir. Bref, j’adore cette saison 😉

 

Est ce que cela vous parle?

Pour ma part, mon année a été tellement riche et mouvementée que refaire ce point me fait du bien! Et je vois bien chacune des saisons et les émotions qui y sont attachées.

Il y a un temps pour tout. Pour construire et pour déconstruire. Un temps de grande action et un temps de repos. Et je suis ravie d’avoir suivi l’élan de mon corps et entamé les projets au bon moment, portée par l’énergie de la nature et des saisons.

Parce que le plus dur dans tout ça, c’est de lutter contre.

C’est de vouloir agir en hiver par exemple. Ou de se lancer dans de grandes révolutions intérieures au mauvais moment. Le risque est de s’épuiser tout simplement et que les projets n’aboutissent pas comme il faudrait. Quand il fait froid, je réalise à quel point mon énergie diminue et combien retrouver la joie qui m’anime chaque jour aux saisons chaudes est plus coûteux. Et je comprends, en me reconnectant aux saisons que cette joie va revenir. Comme à chaque printemps, quand je sens mon corps qui se réveille après avoir été mis au repos. Ce repos tant nécessaire pour se lancer dans la suite. Dans ces saisons chaudes et pleines de promesses. Pleine de joie et de vie. Pleine de légèreté et de défis, de réalisation et aussi de folies.

Alors je ne peux que vous conseiller de continuer à ralentir et vous câliner car nous entrons dans la période froide. Soyez attentifs et à l’écoute de votre corps pour la remise en route. Plus le repos est bon plus l’action ensuite est forte.

Et bien sûr tout ceci est valable pour nos enfants, qui sont d’ailleurs souvent beaucoup plus près de la nature que nous. Mes filles se couchent en moyenne 1h, 1h30 plus tôt l’hiver que l’été. Alors je me règle aussi sur ça…

Belle saison froide à tous.

Stéphanie Saincy.

 

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here